04 novembre 2008

CARTE BLANCHE à JEREMY DELLER, PALAIS DE TOKYO

D’UNE REVOLUTION A L’AUTRE, une exposition inclassable

Tous les ans, le Palais de Tokyo offre une carte blanche à un artiste. Cette année, c’est à Jérémy Deller qu’elle revient. L’exposition « D’une Révolution à l’autre » se tiendra jusqu’au 4 janvier prochain au Palais de Tokyo.

Jérémy Deller, jeune artiste britannique lauréat du Turner Prize en 2004, réalise avec l'aide de 9 artistes une exposition atypique et origianle. Véritable Melting Pot mixant Art, Sociologie, Folklore anglais, Histoire du rock en France avec la naissance du golf Drouot (qui a vu passé Johnny Hallyday, Eddy Mitchell...), naissance de la musique électronique en URSS et autres petites "révolutions" qui ont marqué l'histoire ou continuent d'exister.

C'est avec l'oeuvre Folk Archive que débute la première salle: à première vue, un mélange d'objets et de photos. Un éléphant mécanique nous laisse malgré tout l'impression qu'il va falloir aller chercher un peu plus loin...

SPA54677

Avec Alan Kane, Jeremy Deller signe une œuvre représentative du folklore de certaines contrées britanniques. S’y croisent pêle-mêle, le fameux éléphant mécanique de la famille Clare, des casques de moto customisés, des tenues de catch brodées à  la main, des photos d’un concours de grimace très sérieux et d’autres pratiques qui témoignent des pratiques et coutumes propres à certaines petites communautés. Si Jeremy Deller nous montre toutes ces choses, c’est parce qu’il s’intéresse à la possible relation entre révolution industrielle et révolution culturelle.

LutteurSnowdrop__l_phant_m_caniquegagnant_concours_de_grimaces

En marge de l’art contemporain, l’artiste britannique va donc davantage se concentrer sur l’aspect humain de son œuvre, il travaille d’ailleurs avec des sociologues, et non des artistes. Toujours impliqué dans l’histoire de ses sujets, il lie une certaine amitié avec les personnes qui sont le sujet de son exposition. Monsieur Clare, le « papa » de l’éléphant mécanique, n’a pas simplement accepté de prêter à Jeremy Deller sa création, il fut invité lors du vernissage de l’exposition.

Humain donc. Mais c’est également un artiste qui en plus de nous montrer que l’art contemporain n’a pas encore franchi toutes ses limites, nous projette tout au long de l’exposition dans des univers aussi variés que riches en apprentissage.

L'exposition fait aussi figurer de nombreuses banderolles de manifestations. Sélectionnées par Ed Hall, elles retracent d'une certaine manière l'Hisoire de la Grande Bretagne de 1984 à 2008.

SPA54665
Palais de Tokyo

13, avenue du Président Wilson à PARIS
Accueil des publics de midi à minuit tous les jours sauf le lundi.
Métro Iéna
Bus 32, 42, 63, 72, 80, 82, 92
RER C, Pont de l’Alma

Clo

Posté par maxandclo à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur CARTE BLANCHE à JEREMY DELLER, PALAIS DE TOKYO

Nouveau commentaire